Cadre juridique et institutionnel

Le cadre juridique et institutionnel du RAEDD prend appui sur les références suivantes :

  • Légalisé du 10 mars 2015 sous le n° 98/L/RLI/C19/05/BAG à la sous-préfecture de Douala 5
  • Affilié aux associations partenaires de la Communauté Urbaine de Douala le 14 janvier 2016, sous le n° 12935/CUD/SG/DARHL/DAASC/SASC/2016.
  • Affilié aux associations partenaires de la Commune d’arrondissement de Douala 5 le 25 avril 2016, sous le n° 06/BE/RAEDD/2016.
  • Affilié aux associations partenaires de la délégation régionale du Ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable (MINEPDED) pour le Littoral, sous le n° 025/L/16/RTL/DREPDED/SISD/ du 19 janvier 2016.
  • Affilié aux associations partenaires du Ministère de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable (MINEPDED), sous le n° 01237 /L/MINEPDED/SGDPE/SDPELSE du 19 septembre 2016.

 

Notre vision

La vision du RAEDD est de promouvoir la protection de l’environnement et du développement durable en milieux jeunes à partir des personnels scolaires et des jeunes en général, par la sensibilisation, la formation des éducateurs et des jeunes. Sous la bannière de sa devise « Bâtir l’avenir que nous voulons pour l’Afrique », le RAEDD entend impulser le changement de comportements et des mentalités dans différentes couches sociales urbaines et rurales jeunes, non jeunes et les institutions, mais aussi élargir ses activités à l’ensemble de l’Afrique afin de lui assurer un développement durable à travers l’éducation au développement durable pour tous et tout au long de la vie.

 

Structure organique et fonctionnelle 

L’organisation du réseau est prévue par le chapitre IV des Statuts du Réseau et comprend quatre types d’organes qui intègrent en son sein, un membre de chaque organisme ou association affilié au Réseau. Le RAEDD comprend trois organes principaux à savoir :

  • Le Congrès
  • Le conseil exécutif tenant lieu d’Assemblées Générales Ordinaires (AGO) ou Extraordinaires (AGE),
  • Le Bureau Exécutif (BE)

1. Le congrès

C’est l’organe suprême. Il se tient tous les deux ans en cas de nécessité, avec pour objectifs de réviser les textes et définir la politique générale du réseau. Les modalités d’application sont définies par le règlement intérieur. Sont membres du congrès, tous les membres du réseau.

2. Le Conseil Exécutif

Le Conseil Exécutif  est constitué au 3/5 par les membres fondateurs. Il est  à la fois l’Assemblée Générale des membres, l’organe d’orientation, l’organe de délibérations, de pilotage, de suivi et d’évaluation des activités du « Réseau Africain de l’Education au Développement Durable». Le conseil exécutif est ouvert à tous les membres du réseau, et à tous ceux qui remplissent les conditions définies par le règlement intérieur. Il se tient une fois par trimestre et est  composé de l’ensemble des membres à jour de leurs frais d’adhésion et dirigé par un Bureau Exécutif élu en son sein pour un mandat de 02 ans renouvelable.

3. Le Bureau Exécutif

Il comprend :

  • 1 Coordonnateur Exécutif
  • 1 Coordonnateur Adjoint
  • 1 Secrétaire Général
  • 1 Secrétaire Général Adjoint
  • 1 Trésorier
  • 1 Secrétaire Financier
  • 1 Commissaire aux Comptes
  • 1 Directeur des Programmes et des Projets
  • 1 Directeur Adjoint des Programmes et des Projets
  • 1 Directeur des Relations Extérieures et de la Communication
  • 3 Conseillers

Il est hiérarchisé selon l’organigramme :